Accueil » Calcul de l’IMC: un indice loin d’être fiable?

Calcul de l'IMC: un indice loin d'être fiable ?

Calcul Imc

Calcul de l’IMC: utile mais loin d’être suffisant, essayez plutôt le taux de masse grasse (TMG)

Çà y est, nous y sommes, vous voulez perdre du poids, et vous allez parcourir ce voyage vers une meilleure santé sur une route accidentée avec des moments difficiles, entre toutes les exigences de la vie quotidienne, il peut être facile de perdre le contrôle de son objectif, et pour savoir ou vous en êtes, naturellement vous décidez de faire un calcul de l’IMC, mais le TMG (taux de masse grasse) en avez vous déjà entendu parlé?

Si vous ne savez pas d’où vous venez, vous ne saurez pas où vous allez, or le calcul IMC ne suffit pas. Dans les ligne qui vont suivre, vous allez découvrir comment faire un vrai bilan, qui vous suivra tout au long de votre voyage vers votre transformation corporelle.

Faire un bilan, est nécessaire pour vous lancer sur la bonne voie, et pas uniquement pour obtenir votre poids idéal, ce dont vous avez toujours rêvé, mais plus important encore, le conserver pour toujours !

Votre point de départ est donc d’établir votre bilan, et en matière de perte de poids il vous faut connaitre quatre éléments fondamentaux :

  • Votre poids
  • Votre taux de masse grasse
  • Votre tour de taille
  • Vos habitudes alimentaires

Lorsque vous faites des efforts pour atteindre un objectif, vous aurez envie de voir les résultats.

Contrairement à l’école ou au travail, il n’y a pas de rapports pour vous donner une idée de votre situation ou de votre amélioration.

Un indice essentiel pour évaluer vos résultats, c’est votre propre corps.

Comme dans les bulletins ou les évaluations, vous devrez enregistrer l’évolution de votre corps régulièrement pour suivre votre progrès.

Faire votre bilan est un préalable, cela sera très motivant de constater vos progrès dans les semaines qui vont suivre.

Passons aux choses sérieuses et établissons ensemble votre bilan :

  • Pour commencer, faites votre pesé si possible le matin à jeun (après être passé aux toilettes)
  • Pour votre tour de taille, prenez votre mesure 1cm au-dessus de votre nombril, à l’aide d’un mètre ruban de tailleur.

  • Le calcul de l’IMC (indice de masse corporel) étant plutôt imprécis (il sera utile, lorsque vous devrez déterminer votre objectif de poids idéal), nous allons utilisez une pince adipeuse, pour calculer votre TMG (taux de masse grasse), vous pouvez en trouver sur Amazon pour moins d’une dizaine d’euros.

Calcul IMC
Pour prendre la mesure de votre TMG (Taux de masse grasse) rien de plus simple avec cette outil, vous allez l’utiliser sur le ventre, vous devrez à environ 7 cm du nombril, utiliser votre pouce et votre index, eux même écartés d’environ 7 cm, pour pincer la peau, et à l’aide de l’autre main mesurer l’épaisseur du pli en millimètre.

Utiliser le tableau d’interprétation fourni avec la pince (voir ci-contre), pour connaitre votre taux de masse grasse.

calcul IMC Taux de masse grasse

Je vous conseille d’effectuer la mesure deux fois de suite, pour être sûr de son exactitude. Notez le jour de la semaine et l’heure de l’exécution de ces trois mesures, ces informations vous serviront plus tard.

pour faire cette mesure, il existe aussi un appareil plus onéreux, le pèse personne à impédancemètre disponible aussi sur amazon.

Passons maintenant à vos habitudes alimentaires :

Vous indiquerez pendant une semaine, le contenu de vos repas de la journée et du soir, ainsi que vos collations. Ces informations seront utiles afin de traquer les aliments responsables de votre surpoids.

Maintenant que vous avez pris connaissances des éléments nécessaires pour établir votre bilan, passons tout de suite aux actions immédiates :

  1. Passez commande d’une une pince adipeuse en cliquant : ICI
  2. Prenez rendez-vous avec vous-même, pour prendre vos mesures et munissez-vous d’un carnet pour noter les résultats

Noter :

La date : ………………………………………………………

L’heure : ………………………………………………………

Poids actuel : ……………………………………………….

Le tour de taille : ………………………………

TMG (taux de masse grasse) : ………………………………….

Le Point de Départ: l’importance d’un objectif et l’utilité du tableau de calcul IMC

Le capitaine d’un navire et le pilote d’un avion ont une chose en commun. Avant de quitter le port, ils connaissent leurs destinations.

Avant de vous embarquer dans votre programme, vous devez avoir une fin à l’esprit. Vous avez besoin d’un point d’arrivée, d’une destination. En d’autres termes : quel poids pèserez-vous au final ?

Ne choisissez pas ce poids parce que vous pensez que vous aurez bonne apparence ou parce qu’à ce poids, vous en « jetiez » lorsque vous étiez adolescent. Cela ne signifie pas que ce sera le cas actuellement…

La meilleure chose à faire pour déterminer votre objectif de poids est d’utiliser, le tableau de calcul de l’indice de masse corporelle (calcul IMC), pour arriver à un poids moyen, basé sur votre taille (voir le tableau ci-contre fourni par la HAS). Cliquez ici pour le visualiser en PDF

calcul imc

Pour déterminer votre objectif de poids utilisez le tableau d’indice de masse corporelle (IMC) ci-contre, selon votre taille le poids moyen idéal déterminera votre objectif (exemple : pour 1,86m le poids idéal, est compris entre 60 et 84 kg, je choisi comme objectif 74 kg).

calcul imc

Si l’objectif de poids vous semble trop important, déterminez un sous objectif plus facile à atteindre.

Mesurez votre corps comme indiqué dans le chapitre précédent, pour garder les traces de vos progrès. Vous ne réalisez jamais combien vous avez déjà perdu sauf si vous savez où vous avez commencé. Garder une trace de ces mesures est le testament dur comme pierre de vos progrès et cela vous offre une excellente motivation pour continuer.

Assurez-vous d’avoir un bloc-notes pour conserver vos mesures. N’oubliez pas de vous mesurer de nouveau chaque semaine, ce qui vous encouragera à rester concentré sur votre objectif.

Comme déjà mentionné plus haut, pesez vous toutes les semaines, pour éviter de vous décourager lorsque votre corps commence à changer et à se transformer.

Une autre excellente chose lorsque vous vous fixez un objectif est que non seulement vous avez un but précis, mais vous solidifiez et matérialisez cet objectif dans la réalité. Vous possédez aussi des étapes réalisables pour réussir. Pensez-y comme à un plan directeur de votre perte de poids.

Qu’est-ce qui vous maintiendra motivé le plus longtemps ?

Je vais perdre 50 kilos en 12 mois et je serai à mon objectif de poids de 65 kilos.

Ou…

Au 31 décembre, je pèserai 65 kilos. Je pèse actuellement 115 kilos, donc je dois perdre 50 kilos.

Pour atteindre mon objectif de perdre 50 kilos, je devrais perdre près d’un kilo par semaine pendant les 12 prochains mois.

Ensuite, créez des étapes de perte de poids qui contribueront, éventuellement, à la perte de poids totale de 50 kilos.

Comment manger un éléphant ? Une bouchée après l’autre.

Comment parvenir à perdre tout ce poids ? Un kilo après l’autre. Ce sont ces petits pas, qui ajoutés les uns aux autres, permettront d’atteindre l’objectif, qui changera votre vie, de 50 kilos.

Donc, si vous commencez le 1er janvier, le 8 janvier, vous devez avoir perdu 1 kilo et pèserez donc 114 kilos.

Le 15 janvier, vous pèserez 113 kilos.

Le 22 janvier, vous pèserez désormais 112 kilos.

Le 29 janvier, vous pèserez 111 kilos.

Vous comprenez ce que je veux dire ? Il est plus réaliste de découper votre objectif principal en petites étapes réalisables. Ainsi, vous pourrez constater vos progrès. Vous appréciez aussi ces petits mini achèvements parce qu’ils conduisent à votre objectif global.

Le faire de cette manière rend la chose possible et retire la pression d’avoir à perdre 50 kilos, comme vous l’auraient suggéré les régimes à la mode.

Si vous avez en tête cet objectif énorme, monumental, vous vous programmez pour l’échec si vous constatez que vous n’avez perdu qu’un kilo la première semaine, sans penser que toute perte de poids n’est que l’addition du succès de petites pertes de poids qui forment au final, le dessein global.

En sachant qu’un succès de perte de poids massif viendra par petits pas, vous saurez que vous êtes sur la bonne voie après chaque kilo perdu.

Si vous êtes à moitié mort à cause de la restriction des calories et d’un exercice à outrance et que vous découvrez que vous perdez plus de 3 kilos par semaine, souvenez-vous que la majeure partie de ce poids soit de l’eau et du muscle. Ce qui signifie que tout le poids reviendra dans la nuit. Donc, conservez comme objectif une perte de poids réaliste, saine et permanente d’un kilo maximum

REPRENONS :

  1. Cliquez sur le tableau de calcul d’IMC de la HAS pour le télécharger en PDF, puis noter le poids moyen correspondant à votre taille, ce poids sera désormais votre objectif.
  2. Reprenez le poids objectif, et divisez-le par tranche de 500g à 1kg, pour connaitre le nombre de semaine nécessaire, pour l’atteinte de votre objectif.
  3. Déterminer un jour et une heure fixe de mesure par semaine (pesez-vous toujours à jain, après être passé au toilettes)

Afin de contrôler vos progrès, noter chaque semaine, dans votre carnet de bord :

La date : ………………………………………………………

L’heure : ………………………………………………………

Poids actuel : ……………………………………………….

Le tour de taille : ………………………………

TMG (taux de masse grasse) : ………………………………….

[kkstarratings]